image1 image2 image3

Le jeu et ses règles

Présentation de la discipline en image :

 


 Le principe est simple : Deux équipes de trois joueurs à cheval s'affrontent pour marquer le plus de buts ("goals") possibles. Pour cela, ils tapent à l'aide d'un maillet une balle qu'ils doivent faire passer entre deux poteaux verticaux espacés de 7,50 m. Il n'y a pas de limite de hauteur pour marquer un goal.

La balle est en cuir. Elle doit faire 12,5 cm de diamètre pour un poids de 130 g.

Le terrain de paddock polo est un grand terrain en gazon de 150 mètres de long sur 75 mètres de large.

Le jeu se déroule généralement en 2 périodes dites les "chukkas"  de 7 minutes 30 chacune.

La règle principale consiste à ce que la balle soit en mouvement, et qu'aucun cavalier, ni même celui qui a frappé en dernier la balle, n'a le    droit de franchir sa "ligne" (direction de la balle au moment où elle a été frappée pour la dernière fois).

Après chaque "goal", les équipes changent de côté

 

 

 


 

Tout joueur qui suit la trajectoire exacte de la balle dans la direction vers laquelle elle a été frappée a priorité sur les autres joueurs si, et seulement si, la balle est du côté droit de sa monture.

Aucun autre joueur ne peut couper cette ligne devant lui, sauf s'il le fait à une telle distance qu'aucun danger de collision n'est à craindre.

Un joueur peut aller à la rencontre de la balle à condition d'être dans l'axe exact de la trajectoire de la balle et de prendre celle-ci du côté droit de sa monture : On comprend qu’ainsi il n’y aura pas de collision avec le cheval venant dans la direction opposée et qui passera forcément de l’autre côté de la balle.

Ces règles de priorités sont importantes, en rapport direct avec la sécurité des joueurs et de leurs montures. Toutes infractions à ces règles sont sanctionnées par un penalty accordé par l'arbitre, (15 ou 25 mètres), eu égard à la gravité de la faute. L'arbitre peut accorder la présence d’un défenseur devant le but, ou la refuser.


S’il est autorisé de gêner (on dit «marquer») un joueur en le poussant épaule contre épaule, de tenter d’accrocher son maillet pour l’empêcher de décocher un tir, il est interdit de couper la ligne matérialisée par la trajectoire d’une balle en mouvement en avant du frappeur, de zigzaguer devant un adversaire ou de l’aborder sous un angle de trajectoires trop ouvert.

 


 

Il y a un arbitres à cheval, habillés en noir rayé blanc, et un arbitre hors terrain. Les fautes commises, sont sanctionnées par des coups francs sur place ou à des distances variant du milieu du terrain, 60 ou 30 yards des goals adverses.
Le chronomètre est arrêté durant les arrêts de jeu, c'est-à-dire lors d'une faute, lorsqu'un poney ou un joueur tombe ou se blesse, lorsqu'un joueur perd son casque, ou si la balle sort du terrain.

Un maillet brisé ou perdu n'occasionne pas d'arrêt du jeu : dans ce cas, le joueur va le remplacer, ou continue à jouer avec le maillet brisé si ce n'est pas dangereux.

 

Il existe différentes sortes de coups, qui peuvent se regrouper en deux catégories : Ceux qui envoient la balle vers l'avant et les backs qui l'envoient en arrière. Les coups principaux sont le coup droit, le revers, le coup sous l'encolure, qui passe devant le poitrail du cheval et qui se joue avec le poignet plutôt qu'avec le bras, le coup sous la queue, qui passe derrière le poney et qui se joue avec le poignet.

Il existe différentes techniques de défense : le marquage, et l'acrochage (qui consiste à accrocher le maillet de l'adversaire avec le sien) sont les deux principales.

La particularité du Paddock Polo oblige les joueurs à jouer avec le même cheval l'ensemble des matchs et du tournoi. (Il y a un cheval de remplacement si le cheval principale est blessé).